top of page

Les apparitions

 

  • Sainte Marguerite Marie

 

 

C"est en 1647 que Marguerite Alacoque naquit près de Vérosvres dans une famille de cinq enfants

jouissant d'une bonne position sociale. Dès son plus jeune âge, elle fait preuve d'une dévotion

particulière au Saint-Sacrement en préférant le silence aux jeux avec les autres enfants.

Elle prononça ces mots à l'âge de 5 ans: 

 "Ô mon Dieu, je vous consacre ma pureté et vous fais vœu de perpétuelle chasteté "

Dès l'âge de 9 ans, elle pratique secrètement des mortifications qui finirent par la clouer au lit pendant 4 ans. Elle guérit finalement subitement après avoir fait vœu à la Vierge Marie de se consacrer à la vie religieuse. A la mort de son père, la famille perd le contrôle de leurs biens et actes. 

C'est à cette période que Marguerite-Marie eut ses premières apparitions de Jésus Christ, lors de moments de prière. Lorsqu'elle eut 17 ans, sa famille put récupérer ses biens et commença à participer à des activités mondaines. C'est à cette époque que le Christ lui apparaît pendant une flagellation lui reprochant son infidélité. Durant le reste de sa vie, elle se reprocha deux fautes commises à cette époque : Avoir porté certains ornements et avoir porté un masque de carnaval.

En 1671, elle entre au couvent de la visitation à Paray-le-Monial. Durant ses premières années au couvent, le Christ lui est apparu, notamment en 1975 où Jésus lui est apparu montrant son cœur en disant:

"Voilà ce Cœur qui a tant aimé les hommes, [...] jusqu'à s'épuiser et se consommer pour leur témoigner son amour, et pour reconnaissance je ne reçois de la plupart que des ingratitudes... 

Se confiant au père Claude de la Colombière, Marguerite Marie fit connaître le message reçu par Jésus. C'est à partir de cette époque que l'Heure Sainte est instaurée, consistant pour elle en la prière entre 23h et minuit le premier jeudi de chaque mois, étendue sur le sol (rappelant la tristesse mortelle du Christ juste avant sa mort), puis recevoir la communion le lendemain. Une fête est aussi célébrée en l'honneur du Sacré-Cœur le vendredi suivant l'octave de la fête du corps du Christ.

Durant les dernières années de sa vie, elle souffrit beaucoup. Durant sa dernière maladie, elle refusa tout traitement en disant:

" Ce que j'ai dans le Ciel et ce que je désire sur la terre, c'est toi seul, ô mon Dieu "

Elle mourut en 1690 à l'âge de 43 ans. 

C"est en 1864 que Marguerite-Marie est béatifiée, puis en 1920 qu'elle est canonisée par le pape Benoît XV.

1443440516.jpg
chapel-of-the-apparitions (1).jpg
chapel-of-the-apparitions.jpg

La chapelle des apparitions

bottom of page